W Index du Forum


Contexte

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    W Index du Forum -> || Consultez les cartes -> Débarquement -> Mise en ambiance
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jericho
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2010
Messages: 333
• Surnoms: Golem - L'Alchimiste - Oslash
• Intitulé des pouvoirs: Fusion naturelle
• Niveau de maîtrise: Sowilo
• Camp de résidence: Alpha
• Points: 30

MessagePosté le: Sam 18 Déc - 14:17 (2010)    Sujet du message: Contexte Répondre en citant

Mise en ambiance



Prologue

Citation:

Une nuit - 1777.
   Un navire, émissaire de lumière au milieu des abysses, brave l'océan. La lune se noie. L'eau, bouillon gelé, s'agite furieusement en rafales sanglantes. Les hommes, ivres, sont convoqués par la gravité comme autant de plumes que l'on lâche des hauteurs. Veillant sur cette scène, une silhouette presque indiscernable, au crâne volcanique, aux membres végétaux, et aux frontières de sable. L'astre aux cratères dessina un rictus, un croissant d'argent sur ses côtes.

Ils furent sept à les fouler.


Mise en situation

Citation:

|| «Certes, un rêve de beignet, c'est un rêve, pas un beignet. Mais un rêve de voyage, c'est déjà un voyage.» [Marek Halter]
..................................................................................................

   Il y a des jours où tout s'écroule, où tout autour de vous semble se déliter en éclats de chaos indomptables. La perspective du suicide, la dépression, le désespoir ou la mélancolie vous rongent dans leur torpeur. Et là, vous n'avez qu'une envie: partir.

Et si ce jour était arrivé?

Vous vous sentez attiré, voilà comment tout commence. Attiré par quoi? Par qui? Sûrement pas par votre voisine de palier, ni même par le type qui est venu vous gâcher votre après midi la semaine dernière pour vous parler de la scientologie. C'est une force en vous, une force qui n'ajoute que du mystère au dernier traumatisme que vous avez vécu. Vous vous sentez souvent très mal, avec le désir du rien, comblé par la place du vide.

Puis vous vous endormez, c'est un peu comme tous les soirs, me direz-vous. Seulement, vous dormez d'un sommeil merveilleux, assez magnifique et majestueux pour vous faire oublier tout ce qui vous hante habituellement. La chaleur qui vous enveloppe est douce, et parfois, une petite brise mi-salée mi-suave vous caresse le visage dans des tourbillons infinis. Votre inconscient vous aurait-il accordé un peu de quiétude, enfin?

Vous vous réveillez sur une étendue de sable assez immense pour ne pas essayer d'en évaluer la longueur. Vos yeux s'écarquillent, inéluctablement. Comme issu du mythe adamique, vous vous croyez nu, là, en tête à tête avec l'océan immobile. Seulement, vous portez de nouveaux vêtements, qui ne sont pas les vôtres. Enfin, même, ça vous ne le savez plus. Car le fait est que vous ne vous souvenez de rien. Le vide et le rien se seraient ils accouplés au cours de cette dernière nuit? Vous ne pouvez réfléchir, et vous marchez. A chaque nouveau pas votre mémoire sursaute, et délivre tel un sablier les grains de sable de la connaissance. Vous identifiez là un arbre, une fleur, une montagne peut-être, au loin. L'amnésie qui vous étreint relâche son emprise quelques instants, juste assez pour qu'un nom frappe votre esprit comme un coup de tonnerre transcendant. Vous venez de trouver ce qui sera votre nom, les quelques lettres entremêlées qui permettront aux autres de les poser sur votre visage... Mais quels autres? Vous semblez bien seul ici, non? Vous vous pincez, réflexe élémentaire. Votre consistance est la même, vous ne rêvez pas. Enfin... en êtes vous vraiment sûrs?

Au fil des jours, vous apprenez à survivre. L'être que vous êtes se découvre des instincts enfouis depuis des millénaires. Vous tâchez de vous abriter, car les nuits sont fraîches malgré tout. Vous ne parlez pas, car vous n'avez personne à qui parler. Il ne semble y avoir aucun animal sur ce que vous savez avec certitude être une île. Vous n'en avez pas fait le tour, certes, mais vous le savez, point. De temps en temps vous murmurez quelques mots, fredonnez, dans les meilleurs jours. Puis vous vous prenez petit à petit à vouloir explorer ce nouveau territoire visiblement sans danger. "L'enfer, c'est les autres", enfin ça peut l'être, s'il y en a, des autres. Vous vous nourrissez de fruits, de fleurs, avec pour seul indicateur de viabilité votre intuition. Vous êtes parfois malade, mais la plupart du temps ces quelques denrées suffisent à vous tenir en forme. Chaque jour vous allez un peu plus loin dans cette sorte de jungle immense. Mais, étrangement, le chemin que vous empruntez ne semble jamais le même. Parfois, vous rencontrez une rivière, une autre fois, un lac, un désert. Vous prenez souvent peur, vous avez l'impression d'être l'objet, et l'île le sujet... l'impression?

Puis vint le jour du Test. Le jour où cela vous arrive, vous ne savez pas que l'on appelle cela le Test. On vous l'apprend, un peu plus tard. Comme d'habitude, vous suivez ce chemin sans cesse altéré, et l'île vous joue un tour, sans mise en garde. Celui ci peut être de différentes sortes. Un volcan entre en éruption, les arbres gigantesques qui vous entourent s'animent et vous pourchassent, une tempête dévastatrice vous prend pour cible... Toujours est-il que vous luttez comme vous luttez depuis votre arrivée ici, pour préserver la chose la plus précieuse et la plus absurde qu'il vous reste: la vie. C'est alors qu'au moment où votre corps se déconnecte de votre conscience, que quelque chose de magique se produit. Une force nouvelle, un animisme à échelle humaine, gangrène votre être jusqu'à libérer un potentiel insoupçonnable. Vous utilisez, par ordre de l'inconscient, votre Don.

Vous êtes alors quelqu'un de nouveau, quelqu'un aux capacités extraordinaires. Vous vous prenez pour un dieu, car de votre simple bon vouloir peuvent désormais dépendre de nombreuses choses. Quelques jours après votre Test, étrangement, d'autres personnes vous retrouvent. Certaines sont là depuis longtemps, d'autres n'en sont encore qu'au stade de la découverte, mais ils vous expliquent le peu de choses qu'ils ont pu assimiler sur l'île et son fonctionnement. Vous comprenez alors ce qu'était votre Test, et que vous possédez, comme chacun d'entre eux, un Don de l'île. Certains manipulent les éléments, alors que d'autres établissent des labyrinthes avec leur simple imagination... les possibilités vous semblent infinies. Le langage vous revient alors brusquement. Les mots glissent d'eux mêmes sur votre langue pour porter votre pensée jusqu'aux autres. La technologie est inexistante, et d'ailleurs, vous ne vous souvenez plus vraiment de ce qu'il peut s'agir. Comme une évidence, vous suggérez aux autres de quitter l'île. Certains frissonnent, d'autres vous regardent bizarrement, presque effarés. Pour aller où, de toute façon? Votre seule connaissance du monde se résume aujourd'hui à l'Océan. On vous conte alors les quelques histoires de ceux qui ont tenté la rébellion, dans un passé que vous ne pouvez évaluer. Personne n'a jamais pu quitter cet endroit, et ceux qui s'y sont essayés en ont des séquelles éternelles. Ce qui n'était qu'une idée s'enfouit alors au plus profond de votre esprit, dans un tiroir verrouillé dont les autres vous arrachent la clé. Puis, vous apprenez enfin que l'homme s'est ici installé en camps, et non en un camp. Car vous croyiez un instant à l'Utopie? Même ici, les êtres humains se livrent combat. Certains s'ignorent, d'autres s'aiment, se haïssent... car il semble là être le propre de l'espèce, après tout.

Mais la seule chose et unique chose sur laquelle s'accordent tous les résidents de "double V", car c'est le nom originel donné à cette île, c'est que c'est elle, et personne d'autre, qui fixe les règles du jeu.


--------------------------------------------

"Il était quelque part une doxa qui voulait que Jéricho soit considéré comme fatiguant" [Sage]
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 18 Déc - 14:17 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    W Index du Forum -> || Consultez les cartes -> Débarquement -> Mise en ambiance Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com